Press Release

La supervision des performances applicatives et réseaux au service d’un IT orienté service


Des applications de plus en plus hétérogènes et des architectures réseaux toujours plus complexes réduisent la visibilité globale sur l'IT. Dès lors, comment superviser des datacenters dynamiques?




Boulogne-Billancourt, le 16 mars 2016 -- Dynatrace, leader de la performance digitale, annonce la sortie de la version 12.4 de Data Center Real User Monitoring (DC RUM). Cette nouvelle version fournit, pour les data centers dynamiques, un monitoring de la performance centré sur l’utilisateur final et les transactions, donnant ainsi une nouvelle visibilité dans les SDN (Software-defined Networks) et accélérant la transition des entreprises vers une exploitation orientée service. DC RUM analyse des métriques de performance dans le contexte de l’expérience utilisateur, ce qui permet, d’une part aux équipes IT de prioriser et de résoudre les problèmes impactant directement leurs utilisateurs, et d‘autre part aux entreprises d’économiser à la fois temps et argent.

Maîtriser la complexité des environnements IT dynamiques

En réponse à une demande métier toujours plus exigeante, l’IT doit fournir des applications de plus en plus complexes, sur des plateformes de plus en plus disparates. Selon Gartner, les grandes entreprises gèrent en moyenne 871 applications.i Si les data center dynamiques et software-defined favorisent cette croissance, ils introduisent toutefois une nouvelle complexité et de nouveaux défis en matière d’expérience utilisateur.

DC RUM permet de maîtriser la complexité des environnements IT dynamiques, grâce à une vision approfondie et des analyses puissantes, faciles à déployer et à utiliser. Quelle que soit la vitesse à laquelle les nouveaux services IT sont délivrés aux utilisateurs, DC RUM 12.4 identifie instantanément et précisément leur impact sur l’expérience utilisateur, tant au niveau du réseau que de l’application. DC RUM 12.4 permet de gagner en visibilité sur les réseaux virtuels et les transactions au sein des nouveaux environnements applicatifs, et fournit de nouvelles interfaces pour les solutions d’analyses externes d’exploitation IT (ITOA - IT Operations Analytics) et de reporting.

« La qualité de l’expérience client relève plus que jamais de la responsabilité des équipes IT, en particulier depuis que leur mission consiste davantage à fournir des services qu’à simplement gérer l’infrastructure, explique Shamus McGillicuddy, Senior Analyst chez Enterprise Management Associates. En répondant aux tendances du marché, comme le SDN et les ITOA, Dynatrace DC RUM permet aux entreprises de gagner en visibilité sur la façon dont l’IT et les performances réseaux impactent l’expérience utilisateur. »

Pour une offre IT orientée services

Parmi les fonctionnalités et bénéfices clés de DC RUM 12.4 :

  • Des tableaux de bord applicatifs synthétisent tous les KPIs propres aux applications sur un seul écran, tirant ainsi parti des modèles de visualisation en tuiles. Des tableaux de bord SAP, de bases de données, Citrix et d’applications web sont préconfigurés et facilement personnalisables.
  • Universal Decode permet de réaliser des prototypes et de fournir des modules d’analyses orientées transactions – par clients, partenaires ou consultants – plus rapidement, afin de pouvoir étendre la vision au niveau transactionnel fournie par DC RUM à de nouveaux protocoles, grâce à une nouvelle interface de script.
  • L’Auto-Discovery (fonction de détection automatique) a été améliorée et fournit une vision immédiate du trafic réseau pour davantage d’applications, de services cloud (comme Google, Office365 et SAP Lumina Cloud) et de réseaux virtuels, permettant ainsi de mettre en évidence des usages et des écarts inattendus qui révèlent des problèmes au niveau de l’application ou du fournisseur de service – y compris des violations de sécurité.
  • Les IT Operations Analytics (analyses d’exploitation IT) fournissent rapidement et automatiquement une isolation du domaine en faute, à travers des analyses poussées des temps de réponse côté utilisateurs, des performances des transactions au niveau des parties tierces, des métriques réseaux, des bases et des tendances. Les nouvelles APIs fournissent des données pré- et post-analyses aux solutions d’ITOA externes et de reporting, comme ElasticSearch/Logstash/Kibana et Splunk.
  • Virtual Network Visibility favorise les analyses de performance et l’identification d’incidents dans les réseaux de plus en plus virtualisés des data centers, grâce à des rapports sur les VLANs, les tunnels et les classes de qualité de service (QoS) utilisés par les applications.
  • Avec High-Speed Agentless Monitoring Device (AMD), Dynatrace offre un programme d’accès privilégié pour les nouveaux AMD grande vitesse, multipliant par dix la capacité d’analyses transactionnelles, afin de mieux s’adapter aux volumes de trafic des data centers.

« DC RUM 12.4 permet de répondre aux besoins émergents des équipes IT, précise Steve Tack, Senior Vice President of Product Management chez Dynatrace. Les data centers et les architectures applicatives sont de plus en plus complexes, et la supervision des infrastructures seules ne suffit plus pour assurer une qualité de service optimale. La nouvelle version de DC RUM permet d’accompagner ces changements, en aidant les équipes IT à évoluer de manière fluide et efficace vers une offre davantage orientée service. »

La nouvelle version de DC RUM est disponible dès maintenant pour nos clients et prospects. Pour plus d’informations, consultez notre site Internet.

Gartner, Inc.: “Survey Analysis: End-User Experience Monitoring Is the Critical Dimension for Enterprise APM Consumers,” by Cameron Haight, June 25, 2015