Press Release

AT Internet s’appuie sur le réseau « Last Mile » de Compuware APM pour des analyses de performance plus précises à l’international


Le leader du Web Analytics dispose désormais d’une meilleure visibilité sur les temps de réponses des applications de ses clients à travers le monde, en particulier en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est.




Boulogne - Billancourt, le 1er septembre 2014

Mesures de performance : les enjeux d’une croissance internationale

Précurseur du Web Analytics, AT Internet fournit à plus de 3 500 clients des solutions d’analyse de leur performance sur l’ensemble des plateformes digitales – web, mobile et réseaux sociaux. Grâce à des statistiques de fréquentation – récupérées via un tag placé sur les sites – AT Internet accompagne les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, dans le pilotage et l’optimisation de leur présence en ligne. Avec plus de 350 000 sites audités dans 32 pays, AT Internet compte aujourd’hui parmi les acteurs majeurs de l’analyse de performance et de l’Intelligence Online.

Déjà leader sur le marché français, AT Internet a accéléré ces dernières années son développement à l’international, avec la signature en 2013 de contrats majeurs au Brésil et en Asie du Sud-Est. « Certains clients nous ont demandé de faire des audits sur des zones géographiques assez éloignées, par exemple aux Philippines ou en Indonésie, explique Thomas Fisher, Architecte technique chez AT Internet. Or, les tests que nous faisions depuis la France ne donnaient pas forcément une vision réelle des temps de chargement que pouvait effectivement avoir un utilisateur en Asie ». L’éditeur a donc recherché un outil qui soit capable de fournir des mesures de temps de chargement à la fois précises et sur des points géographiques singuliers.

Compuware APM : le réseau Last Mile le plus étendu du marché

AT Internet a testé plusieurs solutions du marché pour évaluer la façon dont fonctionnaient les interfaces, le type d’informations qui pouvaient être remontées et les points géographiques effectivement couverts par chacun des produits. Compuware APM a rapidement fait la différence, en proposant notamment une vision dite Last Mile, c’est-à-dire en mesurant les temps de réponse non pas au niveau des data centers comme la plupart des solutions concurrentes, mais directement sur des postes d’utilisateurs réels répartis partout dans le monde. « Ce qui signifie que l’on peut avoir des analyses beaucoup plus précises et beaucoup plus proches de la réalité » explique Thomas Fisher.

Sans compter que le réseau d’utilisateurs Compuware est présent dans des régions visées par AT Internet et souvent ignorées par les outils concurrents. « L’une de nos dernières études concerne le temps de réponse de notre tag au Guatemala : seul Compuware APM possède des points de présence et plusieurs utilisateurs dans cette région » poursuit Thomas Fisher. De même en Indonésie où AT Internet a pu réaliser une étude précise en tenant compte des différents fournisseurs d’accès et des différents types de connexion utilisés par le réseau d’utilisateurs localisés dans cette région.

Une vision précise et objective des temps de chargement côté utilisateur

Les mesures de performance obtenues avec Compuware APM, en plus d’être plus précises et plus réalistes, sont également gages d’objectivité et de crédibilité pour AT Internet. Il arrive par exemple que certains clients soient confrontés à des temps de chargement de leur tag plus ou moins longs, sans que l’éditeur ne dispose d’éléments suffisamment tangibles pour leur répondre. « Le fait d’utiliser un outil du marché, que nos clients utilisent parfois eux-mêmes, plutôt qu’un outil interne, nous donne bien plus de crédit, explique Thomas Fisher. Nous pouvons désormais prouver, de façon objective, que nous avons des temps de réponse tout à fait satisfaisants dans tel ou tel pays. Y compris d’ailleurs auprès de nos prospects ». Compuware APM est ainsi utilisé non seulement pour des audits ponctuels, mais aussi pour du reporting régulier – hebdomadaire ou mensuel – auprès des clients, pour leur prouver que les temps de réponse mesurés d’une part sont fiables et d’autre part perdurent dans le temps.

Compuware APM a également aidé à déterminer dans quels pays AT Internet avait intérêt à mettre en place des serveurs, en donnant une évaluation du temps de réponse dans un pays donné et des gains de performance qu’une infrastructure supplémentaire sur place pouvait engendrer. L’éditeur a ainsi pu mettre en place un monitoring continu sur l’Amérique du Sud et l’Asie du Sud-Est depuis ses plateformes respectivement implantées au Brésil et à Singapour.

« Grâce à sa vision orientée vers l’utilisateur, Compuware APM était vraiment le produit dont nous avions besoin, d’autant qu’aucun concurrent ne proposait quoique ce soit de similaire, conclut Thomas Fisher. Aujourd’hui, nous envisageons d’aller un peu plus loin dans l’utilisation de la solution, et Compuware continue à travailler avec nous pour ce faire. »