Press Release

La version 6 de Dynatrace permet de capturer l’exhaustivité des données avec un faible impact et offre une vision inégalée des applications et du comportement de l’utilisateur


Grâce à sa nouvelle architecture, la solution d’APM Dynatrace améliore considérablement l’évolutivité et la maniabilité de la gestion, et permet, contrairement aux approches traditionnelles par échantillonnage, une capture intégrale des données.




Boulogne - Billancourt, le 13 octobre 2014 -- Dynatrace (anciennement Compuware APM), leader de la gestion de la performance applicative (APM) centrée sur l’utilisateur, annonce la sortie de la nouvelle version Dynatrace Application Monitoring 6 et Dynatrace User Experience Management 6.

Dans un contexte où mobiles et supports digitaux deviennent des canaux d’interactions privilégiés avec les utilisateurs, les entreprises doivent comprendre et intégrer les nouveaux comportements de ces derniers pour optimiser leurs usages, augmenter leur satisfaction et améliorer les taux de conversion. Il est donc indispensable de faire évoluer les solutions d’APM existantes basées sur de l’échantillonnage, qui sont conçues pour ne capturer les données qu’en cas de mauvaises performances. Or, pour comprendre l’expérience et le comportement des utilisateurs digitaux, il faut capturer et analyser chacune de leurs visites de manière homogène, quels que soient l’équipement, le lieu et le moment.

Dynatrace 6 dispose ainsi d’une nouvelle architecture qui permet aux entreprises de capturer et d’analyser les visites et les actions de chaque utilisateur, afin de comprendre comment s’articulent conversion, satisfaction, comportement de l’utilisateur et performance.

« De nombreuses solutions d’APM qui prétendent aujourd’hui faire de la gestion de l’expérience utilisateur ne font en fait que réutiliser les techniques traditionnelles d’échantillonnage et ne se concentrent que sur la surveillance du bon fonctionnement de l’application, et non sur l’expérience utilisateur, explique Steve Tack, Vice-Président du Product Management chez Dynatrace. La nouvelle architecture de Dynatrace permet non seulement de capturer les données relatives aux transactions lentes, mais toutes les données relatives aux visites des clients. Ces données fournissent alors une vision prodigieuse des comportements des utilisateurs sur les différents canaux, et de la façon dont les taux de conversion et l’expérience utilisateur sont corrélés. »

Cette nouvelle version de Dynatrace simplifie également considérablement le déploiement, la gestion et la surveillance des performances applicatives, grâce à des assistants d’installation, l’auto-instrumentation d’applications iOS et Swift, et une définition simple des transactions business.

Les nombreuses capacités de Dynatrace 6 incluent notamment :

  • Une nouvelle architecture pour une capture totale des données, réduisant les échanges entres les agents de 90%, multipliant les analyses interactives par 10 et garantissant une haute disponibilité grâce aux basculements automatiques des agents et des collecteurs;
  • Un nouvel assistant d’installation d’agent, pour une installation en quelques minutes;
  • Un nouveau configurateur des transactions business, pour créer des transactions web en quelques secondes;
  • Une nouvelle auto-instrumentation pour iOS, afin de passer d’une application iOS à une application iOS instrumentée en moins de 15 minutes – capturant les actions des utilisateurs, les requêtes réseaux et les plantages – sans avoir à changer une ligne de code;
  • Un support pour Swift, le nouveau langage de programmation d’Apple;
  • La détection automatique des actions sur écrans tactiles et des appels à distance pour AngularJS, MooTools et Prototype;
  • Un nouvel agent Dynatrace pour NGINX;
  • La première solution d’APM transactionnelle pour IBM IMS;
  • In-Flight : un nouveau tableau de bord donnant une visibilité en temps réel du ressenti utilisateur lors des pics de trafic;
  • Une analyse des Threads pour .NET, des tableaux de bords business et des améliorations des serveurs web et PHP;
  • De nouveaux agents optimisés pour TIBCO EMS, Java 8, iOS 8, NGINX, HBase, Cassandra, MongoDB et iPlanet.